Le porteur de soufre du mont Kawah Ijen.

C’était à Java…je viens de voir que j’avais écrit « souffre » avec 2 f ….tant pis. J’ai failli ne pas arriver au sommet, un fort mal de tête au réveil que le manque d’oxygène n’avait pas arrangé. Heureusement que je n’ai pas abandonné en route, à plusieurs reprises j’ai failli laisser tomber et m’asseoir sur un rocher en attendant le retour de Patrick et de nos amis. Le site était superbe, le lac d’un vert amande opalescent, les porteurs de soufre tout chétifs et mal chaussés avec 70 kg ou plus dans leurs paniers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.