La côte d’Opale

Eh oui, que la Bretagne me pardonne…

2 réponses à La côte d’Opale

  1. Nathalie Mitais dit :

    Je découvre peu à peu tes multiples talents en peinture et en dessin,je me régale et je ne sais que te dire « bravo »et continue.Quel don de pouvoir parler de soi et de son univers comme ça,en parole et en image.A bientôt.Bises

  2. Luce Renaud dit :

    Tiens, vous connaissez Wissant, c’est toute ma jeunesse, je suis une fille du Nord
    et nous avons vécu 5 ans dans la Vallée Heureuse entre le cap Gris Nez et le cap Blanc Nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *